Pharma Quebec, universal coverage and medications

PHARMA QUÉBEC, COUVERTURE UNIVERSELLE ET MÉDICAMENTS

L’importation par la province de médicaments génériques coûte extrêmement cher et représente une part importante du budget en santé. Nous proposons de créer Pharma Québec, qui aurait pour mandat la négociation des prix des médicaments importés et la fabrication de ces médicaments génériques à un coût moins élevé, déjà en place en Nouvelle-Zélande. Une telle mesure permettrait de sauver plusieurs millions de dollars pour la province, ainsi que plusieurs vies. De plus, le Québec détient l’expertise et les ressources pour se lancer dans une telle entreprise. En produisant ses propres médicaments génériques, le Québec pourra plus facilement négocier les prix d’importation par une évaluation accrue du coût de fabrication à travers la province.

Nous proposons également d’instaurer un régime de couverture pour les médicaments d’ordonnance pour réduire les inégalités d’accès pour les Québécois-es. Le coût de la création de Pharma Québec serait amorti par les profits faits sur le long terme par la production de médicaments à coûts réduits. Ces économies permettront à terme de financer la couverture universelle pour les médicaments d’ordonnances. Les compagnies pharmaceutiques sont aussi liées aux compagnies pétrolières.

Nous proposons également d’établir un meilleur encadrement des produits de santé dits naturels (PSN). Plusieurs de ces produits sont vendus sans ordonnances avec l’absence de connaissance en terme des effets qu’ils provoquent. Le PVQ propose d’imposer aux compagnies produisant ces médicaments de prouver l’efficacité ainsi que la fiabilité de leurs produits, notamment par des tests scientifiques. Devant l’absence de preuves, Le PVQ réclame l’étiquetage des produits pour permettre aux consommateurs d’effectuer une décision informée. Ceci serait accompagné de la création d’une base de données les résultats de ces tests seraient accessibles au public. Le PVQ juge qu’il est important de mettre de l’avant les dangers qui accompagnent la consommation de PSN, tel que la consommation de Garcinia Cambogia pour la perte de poids qui peut générer des problèmes de santé sérieux, notamment des cirrhoses du foie.

PRIMES AUX MÉDECINS DES PHARMACEUTIQUES

Pour assurer la qualité des soins de santé au Québec, il est important de revoir la relation entre les médecins et l’industrie pharmaceutique. Bien que le code de déontologie interdit officiellement aux médecins d’accepter des cadeaux qui pourraient influencer leur prise de décision, l’industrie pharmaceutique dépense de larges sommes pour courtiser les médecins. Des formations payées, des voyages, des repas, la généreuse rémunération pour des conférences promotionnelles à leurs pairs font tous parti des tactiques pour amener les médecins à prescrire un certain médicament. Ces pratiques entachent non seulement la réputation des médecins, mais cause aussi des impacts directs sur le service donné au patient. Alors qu’une relation directe entre les cadeaux reçus et les prescriptions n’a pas été établi au Québec, une étude aux États-Unis a démontré qu’un seul repas payé par une compagnie pharmaceutique avait un lien avec les prescriptions du médecin.

Les conflits d’intérêts des experts qui rédigent les lignes directrices pour les traitements et l’usage de médicaments et d’équipements médicaux au pays inquiètent aussi. Les compagnies financent les recherches de leurs propres produits. Si le financement à lui seul ne pose pas problème, les preuves s’accumulent contre les pharmaceutiques qui influencent les résultats des recherches pour que leurs médicaments aient l’air plus sécuritaire et efficace. Les compagnies pharmaceutiques s’occupent de financer la formation continue des médecins au Québec.

Le Parti Vert du Québec voudrait mettre sur pied un registre qui indiquerait quel médecin a reçu des cadeaux des compagnies pharmaceutiques. Un projet de loi en Ontario est le premier de genre au Canada et le Québec devrait s’en inspirer. Cette mesure s’inscrit dans une tentative de faire changer les mentalités dans cette industrie, où tenter d’influencer les médecins est une pratique courante et acceptée.

Green Party of Quebec